Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-07-07T04:55:05+02:00

Malformation de notre bébé (vol 3)

Publié par Melle Alexa

Je ne vous ai pas écrit à ce sujet depuis le 02 Juin.
Je pensais avoir la force de vous écrire, que de poser des mots sur l’écran m’aiderai dans cette épreuve, mais en fait après la 2éme écho avec le spécialiste, je n’y suis pas arrivée.
Vos commentaires et les différentes expériences partagées sur le web, me « poussent » à sortir de mon silence. Les expériences des uns et des autres nous aident, tous.

Nous avons eu la seconde écho avec nos spécialistes le 10/06.
Nous étions stressés, mais toujours positifs, car pour Mr Géant et moi, c’est dans notre habitude. Nous ne sommes pas le genre de personnes à nous apitoyer sur notre sort.
Les obstacles nous les regardons droit devant nous, sans jamais baisser les yeux. Nous étions prêts !
Mais avouons-le, prêts pour de bonnes nouvelles, et beaucoup moins pour les mauvaises.
Les spécialistes ce jour-là, ne parlaient pas.
Ils sont restés silencieux.
Nous avons sentis le malaise s’installer.

Lorsque le chirurgien et l’échographe se sont décidés à nous parler, le ciel nous est tombé sur la tête, pour nous mettre 100 pieds sous terre.
La malformation de notre bébé, n’est pas une duplication digestive, mais une atrésie duodénale, qui souvent concorde avec une trisomie.
Les larmes ont coulées le long de mon visage, toujours allongée dans cette salle obscure où l’on pratique l’échographie. Mr Géant ne me regardait pas, ni lui ni moi n’arrivions à croiser nos regards.
On nous explique la suite, les différentes possibilités.
On nous propose de nous mettre à l’écart pour discuter entre nous, de nos décisions, et surtout pouvoir pleurer dans un lieu isolé.
Une fois dans cette salle, seuls, je m’écroule, puis c’est au tour de Mr Géant (que je n’avais jamais vu pleuré). Nous nous sentons tellement démunis …
Nous décidons d’accepter mon hospitalisation pour le soir même, accepter l’amniocentèse et le drainage le lendemain, pour d’un, connaître le résultat trisomique et m’enlever le trop plein de liquide amniotique que j’ai, et qui me tend tellement l’utérus et le ventre, qu’il menace de me faire accoucher à tous moments.
Si notre bébé est atteint de trisomie, nous nous sommes mis d’accord pour interrompre la grossesse.
Nous ne nous sentons pas capable d’assumer cet handicap.
La nuit qui a précédée l’intervention, fût très difficile, nous n’avons pas dormi.
Mr Géant ne s’est pas senti capable de contacter nos familles pour les tenir informer de la situation.
J’ai téléphoné à notre entourage le plus proche, avec une voix sans émotion, ni pleurs, ni cris, ni rage.

Lendemain matin, 9h30, on m’emmène au bloc.
On m’explique que je n’aurai pas d’anesthésie, et que la durée entre l’amniocentèse et l’amniodrainage durera environ 30mn.
Je suis très stressée de savoir que l’on va me mettre une aiguille dans le ventre, pour entrer dans mon utérus, à côté de mon bébé.
Une violente contraction stoppera le drainage de mon liquide amniotique à 800ml.
Il ne fallait absolument pas que j’accouche à 28SA et surtout tant que nous ne connaissions pas les résultats concernant la trisomie c’était beaucoup trop dangereux.
Je n’ai pas accouché. Mon utérus est « costaud » selon les médecins.
2 jours plus tard, je suis sortie de l’hôpital.
Au moment de partir, je souhaite déposer le numéro de téléphone de Mr Géant pour ne surtout pas rater le coup de fil qui nous informera des résultats.
Je frappe à la porte, la sage-femme me reconnait et me demande de rentrer tout de suite dans son bureau. Je fais signe à Mr Géant de me suivre.
A peine rentrés dans son bureau, elle nous tend une feuille en nous disant ;
« Nous venons tout juste de recevoir les résultats par fax, c’est bon, il n’y a pas de trisomie ! »
Le choc fût si brutal et soulageant que je me suis effondrée en larmes dans son bureau.
Nous étions tellement soulagés et heureux !!!!
J’ai embrassé la sage-femme, en l’a remerciant mille fois pour la rapidité qu’elle fit preuve dans les résultats.
Maintenant, nous entrons dans le processus « opération à la naissance » à l’hôpital de Necker.
Avant ça, je dois faire une échogra
phie cardiaque néo-fœtale.
Mes rdv vont être désormais de plus en plus réguliers.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Malformation de notre bébé (vol 3)

Voir les commentaires

commentaires

Bebloom 07/07/2014 12:37

Je suis heureuse pour vous, même si je vois bien que la fin de grossesse ne va pas être facile et qu'il va falloir opérer dès la naissance. Mais déjà un premier drame s'éloigne, et c'est tant mieux. Courage pour la suite, à tous les 2 !!

Melle Alexa 08/07/2014 13:43

Merci Bebloom !
Oui,nous avons passé le pire :)

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog