Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-10-13T04:55:45+02:00

On ne m’avait pas prévenu « l’après grossesse »

Publié par Melle Alexa

Je ne vous parlerai pas du baby-blues, je ne l’ai pas vécu (ouf !).
Non, ce que je veux vous parler c’est ce corps, ce physique qui n’est plus le mien (pourtant si, si c’est bien à moi, CA).
Mais c’est quoi ce corps tout flasque, sans déconner ?!!
J’ai perdu tous mes kilos dès ma sortie de la mater (merci l’hydramnios, l’opération de mon bébé… (cf Necker)).
Mais je croyais que si je retrouvais mes kilos sur la balance, mon corps serait aussi le même.
Que nenni !!! 2 mois après, il est tout flasque… Et ma sage-femme ne veut pas que je reprenne le sport avant 2 mois. La loose…
Pourtant je fais bien ma ré-éduc contre la descente d’organes (humm, trop glam’), retonifier mon ventre, le périnée… Et je ne dois pas me plaindre selon ma sage-femme, car un bébé de 2,4kg abîme moins le corps.
Quand je réfléchi, c’est vrai que ce ventre qui était énorme pour porter T’Pouce, c’est clair ça fait des dégâts à l’intérieur, faut le temps qu’il faut pour le remettre d’aplomb.
Mais j’ai dû mal tout de même.

Tout comme mes seins, qui était devenus plus gros, plus ronds, dignes d’une chirurgie esthétique dès les premières semaines de grossesse (trop chanceuse sur ce coup-là, je suis passée d’un 95B à 100C, Mr Géant était plus que ravie, surtout que je n’y étais pas sensible).
Après l’accouchement j’ai souhaité allaiter. Je tirais mon lait pour que T’Pouce, préma, puisse le boire. Ensuite il a pu têter directement mon sein. La douleur, ne m’a pas rebuté, car je savais que c’était bon pour lui. Non, ce qui m’a carrément gâché la vie, c’est le manque d’information car je fais partie de ces femmes qui ont énormément de lait.
Mes seins coulaient en permanence.
Les coussinets ne suffisaient pas.
Les coquilles devaient être vidées toutes les heures.
Je me changeais plusieurs fois par jour.
J’inondais mes draps.
A avoir carrément des jets (j’avais vraiment cette sensation d’être une vache).
J’ai cru que ça ne s’arrêterait jamais…
J’ai mis 1 mois (après l’arrêt total) à ce que ça s’arrête (même encore aujourd’hui je porte mes coussinets car au contact de T’Pouce ça coule encore un peu).
Pendant 2 mois, je me suis transformée en « vache ».
La femme que j’étais, n’existait plus.
Je pense que j’ai été mal informé, et mal aiguillé, car je me suis vraiment senti perdue et seule avec ce trop-plein. Pourtant j’ai aimé allaiter.

Et puis, il y a aussi autre chose qui m’a fait très peur avant que je n’en parle à ma sage-femme ;
Ma libido… est au point mort !!!
Tout à fait normal parait-il. Mais je ne savais pas !!!!
Ce sont les hormones qui font ça (et dire qu’au contraire, enceinte, j’étais plus du côté nympho). Il faut attendre le retour de couches (des règles).
C’est dingue tout ça !!!
Tout ce chamboulement !!!

Pourtant les gens autour de moi, me trouve « sublime » et me disent souvent « Mais on ne dirait pas que tu viens d’accoucher ».
C’est parce que pour combler tout ça, je prends beaucoup soin de moi.
J’ai fait un peu de shopping, je regarde plein de tutos de coiffure sur le net pendant que T’Pouce dort pour être plus jolie, pour plaire à Mr Géant davantage.
Pour redevenir cette femme, Melle Alexa !
Parce que je suis une maman, certes, mais pas QUE !!! Surtout pas QUE…

Parce que je suis moi,
Parce que je suis toujours aussi raide dingue de Mr Géant et je veux lui plaire un peu plus chaque jour,
Parce que je veux que T’Pouce trouve sa maman j
olie, et même la plus jolie des mamans…

Rendez-vous sur Hellocoton !

On ne m’avait pas prévenu  « l’après grossesse »

Voir les commentaires

commentaires

Sand 20/10/2014 13:17

Tu tiens le bon bout ma belle-soeur chérie ! Tu seras une maman et une femme fatale qui déchire !!! <3

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog