Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-05-11T03:55:31+02:00

Quand nos anciens n’ont plus envie

Publié par Melle Alexa

Début avril, le jour se levait annonçant les 58 ans de mariage de mes grands-parents.
Mes grands-parents ont 76 ans, avec leur lot de soucis de santé. Mon grand-père est diabétique de type 2, et ne s’est jamais réellement soucier de sa maladie.
Ce jour-là mon grand-père s’est levé, est allé dans sa salle de bain, pour « se rafraîchir » a-t-il dit. Ma grand-mère a alors entendu l’eau coulait. Normal…
Mais l’eau ne s’est pas arrêtée. Ma grand-mère a su, elle a sauté du lit.
Mon grand-père s’est coupé les veines avec sa lame de rasoir et laissait couler son sang dans le lavabo. Il a regardé ma grand-mère en lui demandant de ne pas téléphoner aux pompiers. Elle ne l’a pas écouté bien évidement…
Mon grand-père en a marre de sa maladie. Cela fait un moment. Il a toujours dit à sa femme que 76 ans c’était bien suffisant et qu’il se pendrait ou se couperait les veines. C’est pour ça qu’elle a tout de suite compris.
Mon « pépé » a été transporté à l’hôpital. Transfusé de 2 poches de sang, ils l’ont gardé car une de ses jambes n’était pas belle.
Cela faisait quelques temps déjà qu’il n’acceptait plus que l’infirmière ne soigne ses pieds.
Mes grands-parents ont toujours été « vieux », sans grande envie. A notre grand désarroi.

Après quelques jours, le verdict est tombé ; Mon grand-père a la gangrène et nécessite qu’on l’ampute de sa jambe. Jusqu’où ? On ne le saura qu’au moment de l’opération. Mais mon grand-père est trop faible et les médecins informent ma grand-mère qu’ils ne savent pas s’il survivra à l’opération.
Lorsque ma mère m’a prévenu, je me suis effondrée. Pour lui, mais lui, sa maladie c’est aussi la mienne, alors ; Vais-je aussi finir ainsi ?
On ne m’a pas autorisé à le voir. Il valait mieux que je garde une bonne image de lui selon ma famille car il était devenu méconnaissable et un peu « à l’ouest ».
Il a résisté. Il s’est réveillé ! Une jambe en moins (jusqu’à la cuisse).
Il est aujourd’hui en convalescence, en attente de cicatrisation totale pour permettre de mettre sa prothèse.
Il n’a pas le moral (mais qui l’aurait à sa place ?).
Les conclusions post-opératoires sont plutôt bonnes. Il est aujourd’hui aux injections (d’insuline) ce qui permet un meilleur suivi de son diabète et par conséquent une cicatrisation plus rapide.

J’appréhende l’avenir car mon « pépé » n’avait déjà plus d’envie avant tout ça, alo
rs maintenant ?!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Source photo ; blog.carenity.com

Source photo ; blog.carenity.com

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog